Joseph Paul Meslé (1855-1927)

Joseph Paul Meslé (1855-1927)
Né le 25 janvier 1855 à Saint-Servan, près de Saint-Malo, Ses dons pour le dessin sont alors si évidents que le jeune garçon est dirigé sur l’école des Beaux-arts de Rennes.
En 1875 Meslé part pour les Beaux-Arts de Paris avec une lettre de recommandation de Jean François Millet (1814-1875), élève brillant, travailleur acharné et consciencieux, in participe au salon de 1880. Dix ans plus tard il quittera les artistes Français pour rejoindre en 1892, Rodin, Puvis d Chavannes, les scissionnistes de la Société nationale des Beaux-Arts. Meslé s’installe à Reins dans les années 1881-1882, il devient vite un portraitiste réputé, en 1890 il épouse Yacinthe Bremontier. Iles emménagèrent à Jaulgonne situé le long de la Marne, entre Dormans et Château-Thierry, à quelques kilomètres de son confrère, Léon Lhermitte (1844-1925).
En 1896 le couple s’installe à Chamigny. Très concerné par les mouvements picturaux de son temps, il entend le cri des fauves, expose avec les « néo-impressionnistes de Lagny, fréquente Lhermitte et les peintres de Luzancy, Bouché et Massé. A Chamigny, Meslé va prodiguer ses conseils à un jeune homme enthousiaste, violoniste accompli et fou de peinture ; André Planson (1898-1981).
Meslé connait le succès, ses toiles se vendent bien, en France et aux Etats Unis, il expose à la Galerie Georges Petit, en 1925 des américains lui achètent tout son stock de toiles.
Meslé meut subitement le 20 Juin 1927.

Collections publiques :

Musée des Beau- arts de Reins
Musée des Beau- arts de Rennes
Musée de Saint-Malo
Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Musée Fabre de Montpellier
Musée Briard de Jouarre
Mairie de Chamigny

Directeur de la Publication : Grégory Mazet : Conception, hébergement : Bixis
Droits de reproduction des oeuvres sous copyright