La passion selon SAINT-LUC

La passion selon SAINT-LUCEditions Carrés d’art 1990 Le troisième Evangile après celui de Matthieu et de Marc, écrit directement en grec par Luc le médecin, le plus intellectuel mais non le moins délicat des quatre évangélistes, fait ressortir le rôle des Femmes lors de la Passion du Christ.Seule une Femme pouvait en traduire toute l'émotion et rendre hommage à ces "humbles Filles de Jérusalem" qui ont accompagné Jésus sur son chemin de croix.  En 14 cuivres de Danièle Fuchs, mis en couleurs "a la poupée" par Francine et Jean Cappelle, et 18 solégraphies, Composé à la main en caractères Garamond de corps 24, tiré à 150 exemplaires numérotés sur grands papiers Moulin du Gué et Vélin d'Arches, l'ouvrage dont chaque illustration est signée, a été réalisé sur les presses de Pierre Jean Mathan.De format in-quarto raisin (25x32 cm), il se présente en feuilles sous coffret de Bernard Duval incluant une sculpture de l'Artiste, dorée à l'or fin 22 carats par Monique Varacka.Exemplaire d’artiste sur Japon Nacré, Comportant le cuivre d’une double page et le bon à tirer signé par l’artiste, accompagné d’une suite en noir des gravures sur Japon Nacré.


  • Référence : La passion selon SAINT-LUC

Directeur de la Publication : Grégory Mazet : Conception, hébergement : Bixis
Droits de reproduction des oeuvres sous copyright